Retour aux actualités
  |  Thérapies

Bouger et muscler son dos

Travailler les muscles de façon ciblée (photo)
Dans un deuxième temps, il s’agit de renforcer les muscles du dos et du ventre pour stabiliser le tronc dans son ensemble. On retrouve en effet souvent un déséquilibre dans la répartition des forces musculaires. Cela peut signifier que les muscles  du ventre ou du plancher pelvien sont trop faibles et que les muscles du dos subissent une pression importante. Renforcer les muscles profonds du ventre offre un meilleur soutien à la colonne vertébrale.

Le plaisir de bouger son dos
Les personnes qui pratiquent une activité physique sont deux fois moins atteintes de mal de dos que les personnes inactives (6% contre 15%). L’être humain est fait pour être en mouvement. Bouger permet à notre corps de se muscler et d’être prêt à effectuer des efforts. L’entraînement permet d’augmenter les charges que nous pouvons supporter. Notre corps entretient en revanche très peu ce dont il n’a pas besoin. Si l’on reste trop souvent assis ou que nous n’utilisons pas assez les muscles de notre dos, ils supportent des charges toujours plus petites. S’ils doivent effectuer un effort important, ils réagiront par une contraction maximale, ce qui entraînera tout naturellement une crampe.

Les sportifs de haut niveau sont aussi concernés
Les problèmes de dos existent aussi chez les sportifs de haut niveau. Les muscles d’un sportif de haut niveau sont certes mieux entraînés que ceux d’une personne peu active. Cependant, en cas de surcharge, ils peuvent également réagir par des contractures musculaires. Les sportifs de haut niveau doivent également renforcer et  étirer les muscles de leur dos pour leur permettre de supporter les charges importantes auxquelles ils sont exposés.

Oberson A., Le mal de dos – une origine bien souvent musculaire, Suisse, physiomagazine, 2016,1/16: p. 5-6