Retour aux actualités
  |  Thérapies

Maux de dos chez les nouvelles mamans

Les maux de dos ne sont pas rares chez les femmes enceintes et peuvent se poursuivre en postpartum, notamment s’il y a présence de faiblesse au niveau du plancher pelvien ou des abdominaux.

Il est toutefois possible de mettre en place certaines stratégies pour diminuer ou éviter que ces maux de dos ne persistent. Voici dix conseils et astuces pour aider les nouvelles mamans et les nouveaux papas à minimiser le risque de blessure et de douleur au dos.

  1. Acceptez l’aide de vos proches et respectez vos limites.
  2. Si votre enfant est sur le plancher, pliez les genoux plutôt que le dos pour le prendre et poussez avec les jambes pour vous redresser.
  3. Évitez de tenir bébé à bout de bras; gardez-le près de la poitrine lors de vos déplacements.
  4. Si les barreaux du lit de bébé se baissent, assurez-vous de toujours les descendre lorsque vous avez à déposer et prendre bébé. Si ce n’est pas le cas et tant que bébé ne bouge pas, vous pouvez garder le matelas à la position la plus haute et ainsi éviter une trop grande flexion du dos vers l’avant.
  5. Lors de vos promenades, privilégiez la poussette et essayez de maintenir une bonne posture (ne vous appuyez pas sur la poussette).
  6. Limitez la position debout prolongée, vous pouvez utiliser une ceinture lombo-pelvienne souple qui vous permettra de maintenir la position debout en corrigeant et soulageant votre bassin.
  7. Si vous allaitez, asseyez-vous confortablement et approchez bébé du sein plutôt que de vous pencher vers l’avant. Utilisez des coussins pour vous positionnez le plus confortablement possible avant d’allaiter.
  8. Évitez de porter bébé toujours du même côté et variez les positions. Si vous le portez sur la hanche, alternez les côtés.
  9. Si vous avez accouché par naturelle (voie basse), il est généralement recommandé d’attendre 3 mois avant de reprendre progressivement une activité sportive à chocs (footing, tennis). Si vous avez accouché par césarienne, on recommande également 3 mois avant de recommencer à s’entraîner. Dans tous les cas, consultez votre médecin gynécologue-obstétrique et/ou un(e) physiothérapeute en rééducation pelvi-périnéale avant de commencer à faire des exercices.
  10. En tout temps, si votre douleur au dos ne s’améliore pas ou augmente, ou encore si vous remarquez de nouveaux symptômes tels que des pertes urinaires à l’effort, n’hésitez pas à consulter un physiothérapeute.